AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre du 3ème type

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TR34
Admin


Nombre de messages : 1081
Age : 29
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Rencontre du 3ème type   Lun 5 Mar - 14:58

M. est une femme d’une cinquantaine d’année, habitant Genève avec son mari. Intelligente et vive, s’exprimant facilement, elle n’a jamais encore témoigné de son observation, ne désirant pas s’attirer de publicité ou passer pour une personne anormale. Elle ne s’en était jusqu’à présent (2006) ouverte qu’à son mari et ses enfants, son fils aîné étant le bébé décrit dans le témoignage. C’est le mari, venu nous (GREPI) acheter un livre sur les OVNI, qui nous a proposé d’interviewer son épouse, à condition qu’elle accepte de nous recevoir. Avant cette observation, elle n’avait pas lu de littérature ufologique et n’en a pas lu beaucoup ensuite.

Description de l'observation:

Il est environ trois heures du matin, une nuit de février ou mars 1982. M. se réveille et se lève car son bébé de cinq mois, qui dort dans la même chambre que ses parents, est nerveux. Elle aperçoit alors une lumière étrange, assez concentrée, au dehors. Comme elle est fatiguée, elle retourne se coucher.
Elle se réveille presque tout de suite et observe alors comme un rayon de lumière qui entre dans la chambre par l’espace laissé libre par le store presque fermé de la fenêtre. Cette "lumière" ne se comporte pas comme un rayon de lumière habituel, mais semble "couler" le long des murs, comme une bande que l’on déroule. La lumière ne traverse pas l’espace de la pièce pour éclairer quelque chose, mais avance le long des murs et des objets, comme un ruban qui aurait besoin d’un support. A moitié endormie, M. pense "Je ne veux pas qu’on touche à mon bébé", et la lumière se rétracte pour ressortir par la fenêtre.

M. essaye de se rendormir. Au bout d’un moment, elle sent une présence, rouvre les yeux et voit à nouveau cette lumière étrange qui s’enrubanne sur les murs, qui se rétracte à nouveau. Pour la troisième fois, M. essaye de dormir, ouvre à nouveau les yeux, et voit la lumière qui touche le berceau du bébé. Elle se lève alors, la lumière se rétracte, M. descend complètement le store, prend son bébé pour le placer dans son lit entre son mari et le mur, afin de le protéger, et va regarder depuis la fenêtre de la cuisine d’où peut provenir cette étrange lumière. En sortant de la chambre elle entend une espèce de sifflement.

Elle observe alors en bas de son immeuble, dans le jardin de la villa voisine, une source lumineuse très intense de type lumière de pleine lune, mais en plus violent. Elle voit aussi des "bonhommes" qui courent sur le chemin dans ce halo de lumière. Elle se demande ce que font là ces gens. Elle se déplace alors dans le salon, d’où elle pense avoir un meilleur angle d’observation.

Elle observe alors à environ 20 mètres, dans le jardin de la villa voisine, un engin "très beau" de 1,20 – 1,50 mètre de diamètre planant à 1 mètre du sol. L’appareil a un éclat de "métal inconnu", comme de "l’argent laiteux", avec une luminosité intrinsèque. Le halo lumineux observé depuis la cuisine part sur le côté. La caractéristique principale de ce halo lumineux est "d’aplatir les couleurs, comme si tout ce qui était éclairé ainsi était un peu gris, incolore".
L’objet est immobile au-dessus du sol, mais sans éclairer par terre. Le seul éclairage est le halo partant sur le côté, et la luminosité interne de l’objet. M. observe la scène, et au bout d’un moment, elle voit un personnage éclairé dans le halo, et elle commence à trouver qu’il a une morphologie bizarre: env. 1m20 de haut, ossature grêle en bas et massive en haut, grosse tête, sans cou visible (à cause d’un casque?). Elle pense à des militaires, mais trouve l’apparence de cet être très déconcertante. Il est vêtu avec une espèce de tenue à poches, avec une ceinture, mais elle ne lui voit pas d’arme. Elle l’observe intensément mais n’a pas envie de se faire repérer.


Elle entend à nouveau le sifflement, qui avait cessé. Elle voit alors un autre de ces êtres qui observe attentivement les pierres et cailloux, et en ramasse (1). Au bout d'un moment, il lève la tête et la voit (2). Ils s'observent intensément. Elle a alors la certitude qu'il s'agit d'extraterrestres. Une peur terrible l’envahit, elle sent tous les poils de son corps se dresser, elle essaye de se pincer mais est tellement effrayée qu’elle n’arrive même plus à bouger, alors elle observe intensément. Elle ne ressent pas d’impression d’hostilité de la part de ces êtres.

A ce moment, le personnage 2 rejoint le 1, ils semblent discuter et les 3-4 autres qui couraient au début de l’observation reviennent dans la partie éclairée. Le 1 leur fait un signe et ils s’éparpillent de nouveau tous, pour certains en franchissant lestement la palissade de 1m50 de haut avant de disparaître dans le noir. Il ne reste dans le halo que le 1 qui semble s’intéresser au sol, aux cailloux…
L'être 2, après une longue observation mutuelle, s'est mis dans l'ombre devant la remise, et M. le guette intensément, désirant le voir encore.

M. reste comme paralysée à sa fenêtre, en espérant qu’elle pourra observer longtemps la scène, car elle se rend compte qu’il s’agit d’une chose absolument extraordinaire.

Au bout d'un long moment, les êtres reviennent. Elle remarque qu’ils procèdent avec discipline. Un "pied télescopique" transparent descend alors du centre de l’ovni, les êtres se placent accroupis par groupe de trois sous l’objet, et en lévitant montent, toujours en position accroupie, dans l’ovni, mais pas au centre du "pied". Ils sont comme absorbés par le centre de l’engin. Au moment où cela se passe, le halo lumineux sur le côté a disparu.

M. précise qu’ils étaient environ six personnages, et qu’ils sont tous entrés dans l’objet, bien que celui-ci soit apparemment bien trop petit pour tous les contenir.


L’ovni s’est alors mis à tourner sur lui-même très vite, dans le sens des aiguilles d’une montre. Sa luminosité a augmenté, mais toujours sans éclairer autour de lui. Il s’est élevé dans une trajectoire parabolique jusqu’à environ 25 mètres du sol, puis s’est "éteint". Dessous, on voyait le creux au centre, par où étaient passés les êtres. L'envol et la disparition ont été très rapides, quelques secondes au plus.

M. est restée un moment à la fenêtre, puis est allée à la cuisine regarder l’heure. L’observation a duré environ 45 minutes. M. l’avait estimée à 15 minutes, mais elle attribue cette confusion au fait que l’observation était si étrange et passionnante qu’elle n’a pas vu le temps passer.

Autres précisions de M. sur son observation:

Apparemment, les êtres avaient un motif de recherche et une hiérarchie.


M. est frustrée de n'avoir pas pu mieux observer ces êtres, qui - bien que laids selon les critères humains - étaient réellement des humains extraterrestres, et dotés d'une intelligence et de capacités technologiques infiniment supérieures aux nôtres.


Leur mission, pense M., était de ramener des échantillons minéraux, le 1 (celui qui gardait l'engin) étant - lui - accaparé par les arbres et leurs feuilles. Etait-ce une consigne de passer inaperçu des humains terriens? Visiblement, M. les avait contrariés, tenace à son poste d'observation. Mais le contact visuel prolongé qu'elle a eu avec le 2 lui aurait laissé la certitude (un peu vexante) qu'ils sont des humains trop hyper-évolués par rapport à nous pour que nous les intéressions beaucoup... s'il n'y avait pas eu tout d'abord cette lumière intelligente qui à 3 reprises rampait depuis la fenêtre vers son fils et elle, et s'est posée une fois sur leurs visages.


Les êtres se déplaçaient lestement, rapidement. Ils ont sauté la palissade de 1m50 de haut, un peu comme des chats. Ils se déplaçaient de manière "féline". La vitesse moindre de leurs jambes ne correspondait pas à la vitesse importante de leur déplacement.


Dans les mois qui suivirent, l’herbe poussa mal sur le lieu de l’atterrissage. Le chien de la villa ne venait plus à cet endroit. Une année et demi après les faits, la végétation avait encore quelques marques.


Le lendemain ou 2 jours après, M. a vu une tache rose sous son oeil droit, d'environ 2cm sur 3. Elle a également vu une tache semblable, plus pâle, derrière l'oreille droite de son fils. Dans les mois qui ont suivi, la tache de son fils avait disparu, mais quelques cheveux blancs y poussaient régulièrement, qu'elle arrachait (délicatement)... qui repoussaient! Elle croit bien qu'il en a encore aujourd'hui. La tache de M. est restée des mois, puis est allée disparaissant puis reparaissant pendant des années. Vers 40 ans, elle a fait un drôle de tache brune rugueuse, dont elle n'a pu se débarrasser qu'au bout de 2 ans d'écran solaire indice 60, non-stop, même en hiver. Elle se voit de nouveau, comme une large tache beige... parmi les autres taches de sénescence.

source:http://www.ovni.ch

_________________
`·.¸¸.·´´¯`··._.· T.R.34 `·.¸¸.·´´¯`··._.·

Administration "Culturoscope"
Boite Mail: spidey34@hotmail.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://culturoscope.forumzen.com/index.htm
Ginzo
Admin


Nombre de messages : 53
Age : 37
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: Rencontre du 3ème type   Mer 7 Mar - 11:53

Beurkkk !!!!!!! No silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rencontre du 3ème type
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Douzain Henri III au 2 H "3ème type"
» Le rocher du diable- Drums in the Deep South-1951- William C Menzies
» Teston 3ème type tête nue au nom d'Henri II 1559 K
» Type de wagons charbon pour rame avec 150 ...
» recherche plan tobrouk type 202

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Culturoscope :: L'imaginaire :: Le Paranormal-
Sauter vers: