AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 les darwin awards, ou l'art de se tuer stupidement!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fripon08
Admin


Nombre de messages : 796
Age : 33
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: les darwin awards, ou l'art de se tuer stupidement!   Mar 5 Déc - 13:45

Les Darwin Awards, créés en 1993, sont des prix remis à des personnes qui, mortes ou stérilisées à la suite d'un comportement particulièrement stupide de leur part avant d'avoir pu procréer, sont ainsi remerciées (le plus souvent à titre posthume) pour avoir, de cette façon, contribué à l'amélioration globale du patrimoine génétique humain. Considérer la distinction comme sérieuse demande de croire que la stupidité de certaines personnes est génétiquement déterminée.

mais qu'es ce que les darwin awards?

La distinction est nommée en l'honneur de la théorie de l'évolution de Charles Darwin, alors que les prix sont remis par le biais du Web ou par courriel. Aucune valeur, monétaire ou matérielle, n'est associée au prix, sinon une mauvaise réputation.

Pour se qualifier, une personne doit agir d'une façon extraordinairement stupide. En vrac, voici quelques exemples : jongler avec des grenades (Croatie en 2001), sauter d'un avion pour filmer des parachutistes sans porter soi-même un parachute (Caroline du Nord en 1987), allumer un briquet pour illuminer un réservoir à essence dans le but de vérifier s'il contient un produit inflammable (São Paulo en 2002) et, finalement, chauffer une lampe à huile sur le dessus d'une cuisinière. Bien que plusieurs reçoivent le prix à titre posthume, l'auto-stérilisation est admissible.

Des mentions honorables sont remises aux personnes qui, malgré leur stupidité, ne se sont pas éliminées du bassin génétique. Leurs gestes dangereux et stupides méritent une mention, si ce n'est que pour avertir leur entourage de se tenir loin d'elles. En vrac, voici quelques exemples : un homme, courant après une canette de bière, est frappé par un camion (Texas en 2002), des personnes caressant des requins alors qu'ils mangent avec frénésie une baleine morte (Australie en 2001) et, finalement, deux personnes se brûlant alors qu'elles tentent de mettre le feu à un jeu d'arcade (lieu inconnu en 2002).

Tout le monde pouvant proposer des candidats à ce prix, il y a de temps en temps des cas d'histoires farfelues. Par exemple, une auto aurait éte emportée par une fusée JATO, tuant son « pilote » lorsqu'elle s'est écrasée contre une montagne.

L'ensemble du projet est supervisé par Wendy Northcutt, sa créatrice surnommée Darwin.

Northcutt a commencé à collectionner les histoires en 1993 alors qu'elle étudiait à l'Université de Stanford. Elle envoyait celles-ci à ses amis, qui les propageaient à leur tour à des amis, ce qui lui a valu de recevoir un abondant courrier d'un peu partout.

Lorsque les serveurs de l'université devinrent congestionnés, elle a déplacé le site Web à darwinawards.com, où le projet se trouve encore.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fripon08
Admin


Nombre de messages : 796
Age : 33
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: les darwin awards, ou l'art de se tuer stupidement!   Mar 5 Déc - 13:51

voici quelque exemple de la connerie humaine lol



La gâchette facile
Téhéran, 16 août 1991

Un chasseur iranien du nom d'Ali a été abattu dans les environs de Téhéran, par un serpent enroulé autour de son fusil tandis qu'il plaquait le reptile au sol avec la crosse de l'arme. Un autre chasseur a affirmé que la victime a essayé de capturer vivant le serpent en immobilisant la tête de l'animal. Mais le serpent s'est enroulé autour de la crosse et a appuyé sur la détente : le coup de feu a atteint Ali en pleine tête.

L’ultime repas
25 mars 1993

Un régime néfaste et une chambre mal aérée sont tenus pour conjointement responsables du décès d’un homme asphyxié par ses propres gaz. Aucune marque n’a été trouvée sur son corps mais l’autopsie a révélé la présence de quantités considérables de méthane dans son sang. Son régime alimentaire était essentiellement constitué de chou et de haricots, combinaison parfaite pour provoquer une sévère crise de flatulences. Il semble que l’homme soit mort dans son sommeil en respirant le nuage toxique qui flottait au-dessus de son lit.
Si la fenêtre de la chambre avait été ouverte, les flatulences n’auraient pas été fatales mais elle était si hermétiquement fermée qu’il ne circulait aucun air frais dans la pièce. L’homme, obèse, a été victime de sa capacité illimitée à produire du méthane, comme de son mépris mortel pour l’aération de son habitat.

Coule, ma poule
Egypte, 31 août 1995
Six personnes se sont noyées en essayant de sauver une poule qui était tombée au fond d'un puits, en Haute Egypte, dans le village de Nazlat Imara, à 360 kilomètres du Caire. Un paysan, âgé de 18 ans, a été le premier à descendre dans le puits profond de 20 mètres. Il s'est noyé, sans doute happé par un courant d'eau souterraine. Selon la police, ses frères et sœurs, dont aucun ne savait nager, sont descendus les uns après les autres dans le puits pour lui porter secours, mais tous se sont noyés. Deux vieux paysans sont venus les aider à leur tour. Mais il semble qu'ils aient eux aussi été entraînés par le même courant. Les corps des six victimes ont été retirées plus tard du puits. La poule aussi. Meilleure nageuse, elle avait survécu.


Toujours plus haut, chutes fatales
Un avocat de haut vol - Toronto, 1996
Pour démontrer la solidité des fenêtres de l'immeuble dans lequel il travaillait, un avocat de Toronto n'a pas hésité à se jeter contre une vitre… et a fait une chute mortelle ! Dire que son patron le considérait comme l'un des " plus compétents et des plus brillants " de ses collaborateurs !

Gare aux matous
Inde, 2 janvier 1996

Un homme a été tué et un autre mutilé au jardin zoologique de Calcutta après que les deux victimes ont franchi une douve entourant un enclos à tigres, pour déposer une guirlande de fleurs autour du cou d'un des majestueux félins. Prakesh et Suresh, fervents adeptes de la déesse Durga, avaient bien bu lorsqu'ils ont décidé d'adorer le tigre, inventant une manière inédite de célébrer le Nouvel An. Shiva, un tigre royal du Bengale âgé de treize ans, s'est montré hostile à cette initiative. Il a attaqué Suresh lorsque celui-ci a voulu lui poser la guirlande autour du cou. Paniqué, Prakesh lui a balancé un coup de pied sur le museau pour détourner son attention. Du coup, le tigre a relâché Suresh et a tué Prakesh à sa place.

Le bûcher d'un vaniteux
Pennsylvanie, 1er mars 1998
Roger, 28 ans, était un voleur de voiture scrupuleux : quand les véhicules dérobés devenaient trop dangereux à conserver, il ne se contentait pas de les abandonner, il y mettait le feu. L'incendie de leurs voitures, pensait-il en altruiste, aiderait leurs propriétaires à se faire dédommager par leur assureur. Cette habitude provoqua sa perte. Une carrière de dix ans prit fin lorsque Roger fut brûlé à Pittsburgh dans une camionnette à laquelle il avait mis le feu de l'intérieur : il n'avait pas remarqué que la poignée de la portière côté conducteur était cassée. Son cadavre calciné a été retrouvé dans la camionnette.

Overdose de testostérone chez les machos
Dur à avaler - New Jersey, 1998
A Philipsburg, un jeune homme s'étouffe mortellement en avalant le soutien-gorge pailleté d'une strip-teaseuse, qu'il lui avait retiré avec les dents. " Vraiment saoul ", selon la danseuse, il n'aurait jamais été lauréat des Darwin Awards si elle avait fixé son colifichet avec de la colle plus forte !

Lauréat du Darwin Award 1998 - Confirmé par Darwin
Le lancer de femme à Buenos Aires
Cela s'est passé en février 1998 à Boedo, une banlieue modeste de Buenos Aires. Au cours d'une violente dispute conjugale, un homme de 25 ans a attrapé sa jeune femme de 20 ans et l'a jetée par la fenêtre de leur appartement du huitième étage. A sa grande consternation, elle est restée coincée dans les lignes électriques situées plus bas. L'homme a immédiatement enjambé la fenêtre et sauté pour rejoindre son épouse. Impossible de savoir quelles étaient ses motivations : a-t-il sauté pour terminer son odieux travail ou, rongé par les remords, pour l'aider à s'en sortir ? Toujours est-il qu'il n'accomplit ni l'un, ni l'autre. Il a complètement manqué les lignes électriques et s'est écrasé au sol. Son épouse réussit à se balancer et à s'accrocher à un balcon voisin. Elle eut la vie sauve.

Un numéro de voltige bien verrouillé
Massachusetts, 25 avril 1998

Un jour fatal d'avril, un pilote amateur fit atterrir son Piper sur l'aéroport de New Bedford. Afin de protéger son appareil des voleurs, il verrouilla le tableau de bord du copilote avec un cadenas. Cette méthode est assez courante, sauf que le cadenas est habituellement placé sur le tableau de bord du pilote : il est ainsi impossible d'oublier de l'enlever quand on se prépare à décoller. Le pilote se rendit en ville pour boire quelques verres puis revint à l'aéroport quelque peu éméché.
Il monta à bord et démarra son avion. C'est au moment du décollage que notre regretté héros se rendit compte qu'il avait oublié de déverrouiller le tableau de bord. Problème : la clé du cadenas se trouvait sur le même porte-clés que la clé de contact. Selon les témoins, l'avion monta tout droit vers le ciel, vira au nord-est et acheva son ballet aérien par un plongeon accéléré vers le sol. Dépêchés sur les lieux, les enquêteurs découvrirent le cadenas et le dispositif de verrouillage toujours en place, et le porte-clés toujours garni des deux clés, gisant sur le plancher du cockpit.

De quoi se pendre
Wisconsin, 2 avril 1998

Les détenus sont prêts à tout pour échapper à leur condition. Joseph, 20 ans et incarcéré à la prison de Stevens Point comptait se faire passer pour fou et être ainsi transféré dans un hôpital psychiatrique pénitentiaire d'où il s'évaderait plus facilement. Comment se faire passer pour fou ? Joseph décida de se pendre avec un drap jusqu'à l'inconscience, pendant que ses co-détenus alerteraient les gardiens, qui le détacheraient et l'enverraient ensuite chez les dingues. L'évasion de Joseph eut lieu plus rapidement que prévu : il se pendit mais ne survécut pas à sa mise en scène trop réaliste et fut enterré le lendemain même.

Voyage au bout de la connerie
Phnom Penh, 22 mars 1999

Des décennies de combats ont fait du Cambodge une véritable poubelle de mines et de munitions encore susceptibles d'exploser. Dans un village de la province de Svay Rieng, trois amis ont passé la soirée à boire et à échanger des insultes jusqu'à une heure avancée de la nuit. Jusqu'au moment où l'un des hommes a exhibé une mine antichar encore intacte qu'il avait trouvée dans son jardin. Il l'a posée sur la table et les trois hommes se sont mis à jouer à la roulette russe : chacun d'eux vidait un verre avant de taper sur la mine. Les autres villageois, redoutant le pire, ont alors quitté précipitamment l'établissement. Quelques minutes plus tard, une détonation terrible retentit dans le café, tuant les trois hommes. "Leurs épouses n'ont pas pu retrouver leurs restes, tant l'explosion a été destructrice", rapporte le journal Rasmei Kampuchea.

Vachement explosif (Légende urbaine)
Californie, 1999
Un homme employé dans une laiterie, ayant entendu dire que les flatulences bovines étaient en grande partie composées de méthane, et, donc, potentiellement explosives, avait décidé de mettre la théorie en pratique. Alors, pendant qu’une vaches se laissait voluptueusement soulager de son lait par la trayeuse, il a guetté le frétillement de la queue dont les gens du métier savent qu’il annonce l’imminence d’un pet. A ce signal, notre héros craqua une allumette.
La satisfaction qu’il eut de contempler la flamme bleue ainsi créée, longue d’une trentaine de centimètres, ne dura qu’une poignée de secondes avant que le feu ne fut aspiré, par une contraction rectale, dans les entrailles de l’animal. La pauvre bête explosa, tuant l'employé, heurté par un fémur volant.

Le grand plongeon
Canada, 14 juillet 2000
Sheldon se trouvait avec quelques amis dans un appartement de Calgary après avoir passé la soirée au café du coin. Quelqu'un lança un défi du genre : "Et si on faisait du toboggan ?". Le toboggan en question était en fait un vide-ordures. Sheldon se porta volontaire. Il s'engouffra dans la colonne la tête la première et arriva en trombe au rez-de-chaussée... douze étages plus bas ! Un compacteur d'ordures l'attendait au terme de sa chute. Ses amis lui administrèrent un massage cardiaque en attendant l'arrivée des secours. Mais c'était trop tard...

Les liaisons dangereuses : le sexe à risques
Plus vite chéri, je sens que ça vient !
Italie, 7 mai 2000
Deux jeunes italiens ont été retrouvés morts, quasiment nus, dans leur voiture. Selon les enquêteurs, Germano et Franciska coïtaient dans le véhicule lancé à plus de 120 km/h sur une route de campagne quand un virage leur a été fatal. Pourquoi ont-ils agi ainsi ? Le mystère, lui, reste entier !

Lauréat du Darwin Award 2000 - Confirmé par Darwin
Un parachute fait maison
Davao City, Philippines, 2000. Augusto était le genre d'homme qui a une mission à accomplir. Il monta à bord d'un avion d'Air Philippines à destination de Manille, et enfila une cagoule de ski et des lunettes de natation. Puis il sortit un pistolet et une grenade et annonça qu'il allait détourner l'avion. Il exigea que l'avion retourne à Davao City, mais les pilotes réussirent à le convaincre qu'ils n'avaient plus assez de carburant pour faire demi-tour et ils continuèrent vers Manille. Ne perdant pas son sang-froid, Augusto entreprit de dévaliser tous les passagers (il récolta 25 000 dollars !) et demanda aux pilotes de descendre à basse altitude. Pendant ce temps, Augusto, équipé d'un parachute qu'il avait fabriqué lui-même, obligea le personnel de cabine à dépressuriser l'avion et à ouvrir la porte. Il avait sans doute l'intention de sauter mais le vent était si violent qu'il ne parvenait pas à s'extraire de l'avion. Finalement, un des stewards le poussa à l'extérieur au moment où il dégoupillait sa grenade. Augusto a alors jeté la goupille de la grenade à l'intérieur de l'avion (oups !) et a poursuivi sa chute avec le reste de la grenade dans les mains... L'impact que fit Augusto en percutant le sol eut un effet très limité sur le reste du monde.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
muff



Nombre de messages : 458
Age : 28
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: les darwin awards, ou l'art de se tuer stupidement!   Mar 5 Déc - 16:38

mon dieu... quand on est con, on est con ... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cachand1.skyblog.com
flash of marseille
Admin


Nombre de messages : 630
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: les darwin awards, ou l'art de se tuer stupidement!   Mar 5 Déc - 21:10

mdr y'en a qui sont phénoménaux

_________________
la vérité est ailleurs !!!!!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fripon08
Admin


Nombre de messages : 796
Age : 33
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: les darwin awards, ou l'art de se tuer stupidement!   Mar 5 Déc - 21:37

et encore y'a pire croyez moi

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
muff



Nombre de messages : 458
Age : 28
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: les darwin awards, ou l'art de se tuer stupidement!   Mar 5 Déc - 22:40

encore encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cachand1.skyblog.com
flash of marseille
Admin


Nombre de messages : 630
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: les darwin awards, ou l'art de se tuer stupidement!   Mar 5 Déc - 22:49

ouais encoooooooore

_________________
la vérité est ailleurs !!!!!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginzo
Admin


Nombre de messages : 53
Age : 37
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: les darwin awards, ou l'art de se tuer stupidement!   Mer 6 Déc - 0:55

Allé !!!!! On en veut plus !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fripon08
Admin


Nombre de messages : 796
Age : 33
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: les darwin awards, ou l'art de se tuer stupidement!   Mer 6 Déc - 3:02

1.James Burns, 34 ans se tua à Alamo, Michigan, en essayant de réparer son camion. Il demanda à un ami de conduire le camion sur la nationale pendant qu'il s'accrochait en dessous pour déceler l'origine d'un bruit insolite. Malheureusement, ses vêtements s'enroulèrent autour de l'essieu et il les suivit…



2.Kalamazoo Gazette, 1 Avril, 1995: Même scénario au Michigan. En essayant de fixer un fil qui était détaché, un homme s'électrocuta.



3.Bowling Green, Ohio. Robert Ricketts, 19 ans, fut blessé à la tête en essayant de voir s'il pouvait s'approcher d'un train en marche sans être touché.



4.Wesley Chapel, Floride. Joseph Aaron, 20 ans, se blessa à la jambe quand il essaya de percer un trou dans son tuyau d'échappement en tirant dessus avec son pistolet.



En 1996, le prix fut attribué à un sergent de l'armée de l'air américaine qui attacha un moteur à réaction à sa voiture et s'écrasa contre une falaise à des centaines de mètres au-dessus de la route.



D'autres lauréats pour 1996 comprennent:

1. San José Mercury News Un homme matraquait le pare-brise de la voiture d'une ex fiancée avec un fusil. Une balle partit et le tua net.



2. Hickory Daily Record Ken Charles Barger, 47 ans, se tua quand le téléphone le réveilla à son domicile à Newton, N.C. En pensant attraper le combiné, il empoigna son Smith & Wesson 38 Spécial, et se tira une balle dans l'oreille.



3. Le 25 Mars un homme fut retrouvé mort dans son lit sans cause apparente. Les policiers constatèrent un taux élevé de gaz méthane dans son sang et dans sa chambre, qui était sans ventilation. Ils supposèrent que celui-ci résultait de son alimentation, composée exclusivement de choux et de flageolets. Trois personnes qui se portèrent à son secours tombèrent malades et l'état de l'un d'eux nécessita une hospitalisation. Il n'y a pas que les dinosaures....



4. Reuters, Mississauga, Ontario Un homme tomba de son balcon au 23e étage d'un immeuble de Toronto en nettoyant une niche suspendue destinée aux oiseaux. Stefan Macko, 55 ans, se tenait debout dans son fauteuil roulant quand celui- ci s'avança et le précipita par-dessus la rambarde.



5. UPI, Toronto Un notaire de 39 ans, Garry Hoy, tomba du 24e étage de l'immeuble Bank Tower a Toronto en démontrant la solidité des vitres a des étudiants. Son coup d'épaule brisa la vitre et il passa a travers.



6. Times of London. Un cambrioleur fut gravement brûlé à l'Odstock Hospital (Salisbury, Wiltshire) en essayant de perfectionner son bronzage. L'appareil à UV de l'hôpital avait un temps de dosage de 10 seconds maximums et il s'installa pendant 45 mn. Il fut arrêté quelques heures plus tard au Southampton General Hospital, où il dut se rendre à cause de la douleur occasionnée par ses brûlures. Selon les médecins, il aura les cicatrices à vie

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fripon08
Admin


Nombre de messages : 796
Age : 33
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: les darwin awards, ou l'art de se tuer stupidement!   Mer 6 Déc - 3:03

Le lauréat pour 1997 s'appelle Larry Waters, de Los Angeles, un des rares à avoir survécu à son exploit. Tout petit, il rêvait déjà de voler; c'est pourquoi, une fois ses études terminées, il intégra l'armée de l'air, avec l'espoir de devenir pilote. Malheureusement, une vue déficiente l'en empêcha et il dut se contenter de regarder passer les avions depuis la cour derrière sa maison.



Un jour, il eut une idée de génie qui allait lui permettre de voler. Il se rendit au magasin le plus proche qui vendait du matériel provenant des surplus de l'armée et y acheta 45 ballons météorologiques, d'un diamètre dépassant un mètre, ainsi que quelques bouteilles d'hélium.



De retour chez lui, il fixa les ballons au transat de son jardin, qu'il attacha au pare-chocs de son 4x4 avant de gonfler les ballons. Il se munit de quelques provisions, ainsi que de son pistolet à air comprime, destine à faire éclater un certain nombre de ballons pour lui permettre de redescendre sur terre le moment venu.



Ensuite il s'installa dans son transat et s'attacha solidement, en pensant planer pendant quelques heures à une dizaine de mètres au-dessus de sa maison. Les choses ne se passèrent pas comme il supposait. En coupant la corde qui l'attachait à sa voiture, au lieu de s'envoler en douceur comme prévu, il partit comme le boulet d'un canon jusqu'à 4000 mètres d'altitude. A cette hauteur la, il n'osait plus faire éclater ne serait ce qu'un ballon, de peur de se déséquilibrer et dut se résigner à planer pendant plus de 14 heures, mort de peur et de froid. Ensuite les vrais ennuis commencèrent. Il atteignit les couloirs d'atterrissage de l'aéroport international de Los Angeles. Le premier à le repérer se trouva être le pilote d'un avion de United Airlines, qui signala à la tour de contrôle la présence d'un homme arme dans un transat. La radar confirma qu'un objet planait effectivement à 4000 mètres au-dessus de l'aéroport. Le plan rouge était déclenché et un hélicoptère décolla à la tombée de la nuit. Malheureusement un vent de terre se leva et emporta Larry vers la mer, suivi de près par hélicoptère, qui ne réussit à le rattraper qu'au bout de plusieurs kilomètres. Une fois que l'équipage eut compris que Larry ne représentait aucun danger, ils essayèrent de se rapprocher mais échouèrent à cause des turbulences provoquées par les pales. Ils le remorquèrent donc jusqu'au rivage ou Larry fut arrêté par la police de Los Angeles pour avoir violé l'espace aérien. Pendant qu'on l'emmena, les menottes aux poignets, un journaliste qui avait assiste au sauvetage, lui demanda pourquoi il avait fait cela. Sans s'émouvoir outre mesure, Larry lui répondit: - "On ne peut pas rester comme ça les mains dans les poches toute la journée..."



Les autres candidats:



1.Un des candidats en 1997 était un homme qui monta en haut d'un pylône dans le Connecticut, avec 6 canettes de bière, après s'être disputé avec sa fiancée. Ayant vide 5 canettes, a 20m du sol, il éprouva le besoin de vider sa vessie mais ayant la flemme de redescendre, décida donc de le faire sur place. L'inconvénient de l'électricité, c'est qu'il n'est pas nécessaire de toucher le fil pour s'électrocuter, surtout avec des lignes de 115 000 volts. De plus, l'urine se trouve être un excellent conducteur d'électricité. Des qu'il commença a uriner, l'électricité remonta le jet jusqu'aux organes génitaux et le fit tomber de sa perche. Ayant décelé une baisse momentanée de tension sur la ligne, la compagnie d'électricité dépêcha sur place un dépanneur. En arrivant, il trouva un homme mort au pied du pylône, avec de la fumée qui sortait de sa braguette ouverte, et en haut une canette de bière.



2.Un autre candidat de Hialeah, Floride, se tua à 24 ans à Lantana, sur la Route 95 en lisant au volant de sa voiture. Le 1er Janvier 1997, Laurence Baker, incarcéré à la prison de Pittsburgh, Pa., s'électrocuta avec le casque qu'il avait fabrique, en regardant la télévision assis sur la cuve métallique des toilettes.



3.A Dunkirk, Indiana, Gregory David Pryor, 19 ans, se tua en inspectant le canon d'un pistolet défectueux à l'aide d'un briquet.



4.Un braconnier qui péchait en électrocutant les poissons à l'aide d'un câble en Pologne subit le même sort que sa proie quand il tomba dans l'eau.



5.Au mois de décembre, trois hommes se sont électrocutés à Mineral Wells, Texas en essayant de voler les fils de cuivre des lignes a haute tension.



6.Un homme qui menaçait sa fiancée et son amant se blessa âpres une dispute. En rangeant son Magnum dans sa ceinture, il appuya malencontreusement sur la gâchette et la balle arracha une bonne partie de ses organes génitaux

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fripon08
Admin


Nombre de messages : 796
Age : 33
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: les darwin awards, ou l'art de se tuer stupidement!   Mer 6 Déc - 3:03

LE PRIX DARWIN 1998 à été décerné, une fois n'est pas coutume, à un Allemand. Feu Werner R. était gardien de zoo. L'éléphant du parc, qui faisait l'admiration des foules, était depuis un certain temps fort malade, comme ça arrive à tout un chacun, de constipation. Le brave Werner lui a donc administré une bonne vingtaine de laxatifs spécialement conçus pour déboucher les intestins des éléphants. Il n'aurait pas dû stationner sous l'anus de la bête : sans crier gare, une véritable nuée ardente de gaz nauséabonds et empoisonnés allaient l'étourdir et le clouer par terre. Puis, les intestins du pachyderme libérèrent 120 kilos de matière fécale qui attendaient la depuis une semaine, et se déversèrent sur le brave gardien qui trépassa dans d'atroces souffrances...



1er accessit

George B., de Chicago, Illinois, est mort étouffé en essayant de retrouver sa pièce de 25 cents tombée dans une bouche d'égout.



2ème accessit

Mike G., de Miami, Floride, avait un très bon pote qui voulait lui montrer la redoutable efficacité de son nouveau gilet pare-balles non seulement contre lesdits projectiles, mais aussi contre l'arme blanche. Le poignard est entré dans son coeur comme dans du beurre...



3ème accessit

Ricardo S., de Los Angeles, Californie, était en train de cambrioler un magasin. Pour avoir les deux mains libres et comme il faisait nuit, il tenait sa lampe de poche dans sa bouche. Il est malencontreusement tombé la tête la première et a été étouffé par sa Maglite.



4ème accessit

Un jour, en jouant au football, Tom s'ennuyait tout seul dans ses buts. Il commença donc à escalader le poteau des buts. Une fois en haut du poteau, Il se laissa glisser. Mais il n'avait pas remarqué le petit crochet sur ce même poteau. Il coula donc lentement le long du poteau, arriva sur le crochet. Et manque de pot, un de ses testicules s'accrocha, et resta accroché ! ! !

Tom tomba par terre, agonisant, pendant que son testicule gauche se balançait sur le poteau, tel un trophée.



5ème accessit

(2 août 1999, Washington) La police a rapporté qu'un homme de 19 ans urinait du bord d'un pont au-dessus de l'autoroute. Soudain, il a perdu pied et est tombé. C'est la chute qui évidement entrenna sa mort.



6ème accessit

Brian Milliren et Kandra Edmunds conduisaient tranquillement sur l'autoroute 270 près de Bethesda. Puis, on ne sait comment ils eurent un accident. Ils se retrouvèrent contre un arbre, tous deux avec les jambes cassées. Etant bloqués dans la voiture et leurs cris étant couverts par le bruit des voitures, l'un des deux eut la bonne idée d'allumer un feu pour alerter les gens. Mais évidement avec les jambes cassées et coincé dans une voiture, c'est dur de contrôler un feu. Ils mirent donc le feu à la voiture, ce qui alerta les gens. Kandra pu sortir vivante mais Brian y est resté...



7ème accessit

Un jour, un de mes amis, s'est mis à la musculation. Il commença à soulever des poids et après 6 mois d'exercices, il devint assez musclé. Puis il commença aussi à se vanter qu'il pourrait soulever une voiture s'il le voulait (il n'était pas très malin).

Un soir, après avoir beaucoup bu, nous l'avons défié de le faire. Nous sommes donc allé dans le garage et on a souleva la voiture avec le cric pour qu'il puisse se mettre en dessous. Une fois allongé par terre, il plaça ses mains sous la voiture et nous avons retiré le cric... Nous avons alors entendu le cri le plus horrible de notre vie. La voiture l'avait écrasé, lui causant de multiples fractures et lui brisa les bras. Il est maintenant guérit, mais il n'a plus la même mobilité de ceux-ci !



8ème accessit

Mon ami Georges avait dans l'idée d'acheter une maison. Mais pour cela il devait attendre une certaine date. Cette date était l'échéance de son crédit. Quand ce jour arriva, pour se venger d'une si longue attente, il décida de se venger sur son ancienne maison et y mettant le feu. Il remplit donc la baignoire d'essence et voulu l'allumer. Mais il n'avait pas pensé aux conséquences de craquer une allumette dans une salle pleine de vapeurs d'essences. La maison explosa et lui avec. Il ne vit donc jamais sa nouvelle maison...



49ème accessit

Paul Stiller et sa femme sont hospitalisés en septembre à Andover Township,NJ, blessés par un bâton de dynamite qui a explosé dans leur voiture : s'ennuyant à bord de leur voiture a deux heures du matin, ils ont voulu allumer un bâton de dynamite et le jeter par la fenêtre pour voir ce que ça faisait, mais apparemment n'ont pas remarqué que les vitres étaient fermées quand ils ont lancé le bâton...



10ème accessit

Tacoma, WA - Kerry Bingham, et ses amis avaient passe la soirée a boire quand l'un d'entre eux dit qu'il connaissait quelqu'un qui avait saute en élastique du pont de Tacoma Narrows Bridge. La conversation s'anime et a 4:30 du matin, Kerry et ses amis se rendent sur les lieux pour renouveler l'expérience. Arrivés sur le pont, ils s'aperçoivent qu'ils n'ont pas amené d'élastique pour le saut; ils décident alors d'utiliser un câble qu'ils ont trouvé près du pont. Ils attachent donc un bout du câble au pont et l'autre bout à la jambe de Kerry. Après un saut de 12 mètres, le câble s'est tendu arrachant le pied de Kerry à la cheville. Il survivra miraculeusement, sauvé des eaux de la rivière par des pécheurs...



11ème accessit

Une femme rentre à la maison et trouve son mari de dos dans la cuisine tremblant, presque en transe avec un fil électrique à la main. Pour sauver son mari, elle attrape un bout de bois dans le jardin et le tape violemment à l'épaule pour l'éloigner du courant électrique. Ce faisant elle lui fait une double fracture au bras. Dommage, car en fait le mari était en train d'écouter de la musique sur son Walkman....

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fripon08
Admin


Nombre de messages : 796
Age : 33
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: les darwin awards, ou l'art de se tuer stupidement!   Mer 6 Déc - 3:04

(1 janvier 2000, Nevada) Tod, 26 ans, c'est fait une place dans l'histoire en étant la première personne à mourir en célébrant le "nouveau Millénaire."

Quelques minutes avant minuit, le diplôme de Stanford a escaladé un réverbère devant le Paris Las Vegas Hôtel. A minuit, il a glissé et, dans un effort pour se rattraper, il a saisi les fils qui fournissaient l'électricité au réverbère. Une caméra a immortalisé sa réception et son plongeon ultérieur (la tête en avant vers le bitume...). On ne sait pas encore s’il est mort de l'électrocution ou de la chute de 30 pieds, mais l'une ou l'autre, il mérite le premier Prix Darwin de ce "nouveau millénaire !"



Les autres

(Irlande) Dans toutes les bases militaires anglaises basées en Ecosse, il y a des sentinelles qui s'ennuient. Mais il n'en faut pas plus pour qu'un malin militaire se demande si lorsqu'on enfonce un crayon dans un pistolet et qu'on tire, est-ce que le crayon part aussi vite qu'une balle?

Il tenta donc l'expérience et vit son crayon décoller et atterrir 3 mètres plus loin. La belle idée se répand dans la caserne, et une des sentinelles du groupe de relève veut absolument essayer. Malheureusement le vilain copieur oublia de décharger son arme. Il tira donc sur un de ses amis deux fois : avec un crayon, et une balle de 9 mm....



(26 Mars 2000, Californie) Une jeune femme reçut une leçon à propos de la drogue. La police a déclarée que Patricia et son petit ami avaient bu et fumé de la marijuana avant de vouloir dormir à la belle étoile et de profiter de la vue du toit du King Charles Inn. Ils sont montés là-haut avec leurs couvertures et oreillers et s'endormirent d'un sommeil de plomb. D'un tel sommeil que Patricia tomba du toit et que son ami ne s'en rendit même pas compte... Lors de l'arrivée de la police, son ami dormait toujours....



(28 Février 2000, Texas) Un jeune texan apprit à son dépens que la roulette russe ça ne marche pas avec un pistolet semi-automatique de 45 mm. En effet sur les pistolets à barillet, il est possible d'avoir plusieurs chambres vides alors que un pistolet semi-automatique met forcement la balle dans la première chambre vide. Rashaad avait 19 ans quand il annonçât à ses amis son jeu idiot. Il se tira une balle dans la tète devant eux....



(1 janvier 2000, Canada) Croyez le ou non, mais le Jour de L'An, au Canada, il y a des gens qui plongent dans la mer, c'est le : "Polar Bear swim" (la nage de l'ours polaire). Comme chacun sait (ou comme toute personne ayant vu Titanic), un bain prolongé dans de l'eau extrêmement froide provoque l'hypothermie et la mort s'en suit... Mais Adrian (notre héros) ne pouvait se tenir à des considérations aussi futiles. Adrian profitait d'une partie de Hockey entre amis quand il vit un trou creusé dans la glace à quelques mètres de lui. Il se proposa donc de perpétrer la belle coutume canadienne, mais sous la glace. Il plongea donc dans le trou à 13:30 et ne put remonter...

Car, encore une fois, comme chacun sait, une fois sous la glace, il est très dur de retrouver le trou par lequel on est passé, surtout si on souffre d'hypothermie (faible pression sanguine, ralentissement du cerveau et perte de conscience). Les amis d'Adrian ont essayé de le retrouver et ont même éclairé le trou pour aider Adrian a retrouvé son chemin. Sans succès. Son corps fut retrouvé le lendemain par des pompiers, et non loin du trou...



(22 Février 2000, New York) Un homme qui voulait modifier un peu son jardin avait prévu d'abattre un arbre. Mais visiblement l'arbre n'était pas décidé à se laisser faire. Donc lorsque que le voisin poussa sur le tronc, l'arbre se mit à tomber dans la direction voulue : c'est à dire dans le camion.

Mais on ne sait pourquoi, notre "héros" se mit à courir (peut être pour suivre la chute de l'arbre) et il glissa sur un peu de neige et tomba dans son camion juste avant son arbre, qui comme il l'avait prévu, et lui aussi, tombé dans le camion. Il fut déclaré mort avant qu'on ne l’ait sorti de là.



(23 Mars 2000, Californie) Shawn, 36 ans, était très déçu de ne plus pouvoir admirer ou écouter ses idoles : le groupes KISS. Donc quand il appris que le groupe légendaire commençait une tournée, il fit ses valises et voyagea de Calistoga jusqu'au Oakland Coliseum.

Là, il put profiter de tout le show. Sauf que sa place (au fond du stade, troisième rang en partant du haut) ne lui suffisait pas. Il décida donc de monter sur le mur qui fait le tour du stade dans le but de trouver une meilleure place. Le groupe ne réalisa sa disparition seulement à la fin du concert. Lorsque la police commença sa recherche, elle le trouva mort. En fait il n'aurait pas remarqué que le mur s’arrête pour laisser place à un rideau. Il marcha donc sur le rideau et embrassa un Escalator 100 mètres plus bas....



(France, Janvier 2000) Pierre vivait paisiblement en France dans sa maison. Malheureusement, il est mort un jour dans son bain, écrasé par 4 tonnes de rognures d'ongles. En effet, Pierre avait une drôle d'habitude : il conservait ses rognures d'ongles dans son grenier. Il les entassa pendant près de 40 ans. Et un jour le grenier céda sous le poids. Le tuant sur le coup....

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
muff



Nombre de messages : 458
Age : 28
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: les darwin awards, ou l'art de se tuer stupidement!   Mer 6 Déc - 16:15

le 4ème accessit, gore... beurk comme quoi le foot voilà a quoi ca peut mener beurk beurk beurk !

et le dernier la 4tonnes de rognure d'ongles... mais c'est quoi ces gens ils sont pas bien dans leur tête ! powwaa.... n'importe quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cachand1.skyblog.com
TR34
Admin


Nombre de messages : 1081
Age : 29
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: les darwin awards, ou l'art de se tuer stupidement!   Mer 6 Déc - 17:34

L'histoire des rognures d'ongles j'y crois pas du tout, pour une raison simple, c'est biodégradable ! Donc les rognures d'ongles n'auraient meme pas le temps de s'entasser qu'elles disparaitraient avec le temps !
Et puis meme, vous imaginez un grenier qui cède sous le poids de rognures d'ongles ? Réflechissez un peu ! C'est impossible que ca finisse a peser autant !

_________________
`·.¸¸.·´´¯`··._.· T.R.34 `·.¸¸.·´´¯`··._.·

Administration "Culturoscope"
Boite Mail: spidey34@hotmail.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://culturoscope.forumzen.com/index.htm
muff



Nombre de messages : 458
Age : 28
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: les darwin awards, ou l'art de se tuer stupidement!   Mer 6 Déc - 19:18

même si lhistoire en elle même est fausse, jsuis sur qu'ya des gens ki les garde... BEURK !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cachand1.skyblog.com
flash of marseille
Admin


Nombre de messages : 630
Age : 33
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: les darwin awards, ou l'art de se tuer stupidement!   Mer 6 Déc - 20:50

ralala comme y'en a qui meurt betement ... mdr

_________________
la vérité est ailleurs !!!!!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fripon08
Admin


Nombre de messages : 796
Age : 33
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: les darwin awards, ou l'art de se tuer stupidement!   Jeu 14 Déc - 20:54

bah il meurt pas tous heureusement! lool mais pas mal quand meme!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les darwin awards, ou l'art de se tuer stupidement!   Aujourd'hui à 15:25

Revenir en haut Aller en bas
 
les darwin awards, ou l'art de se tuer stupidement!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Darwin awards
» Les Darwin Awards
» Darwin awards
» Disney Central Plaza Awards 2010 - [Deuxième édition] (terminée)
» La série "Lost" domine les 34e Saturn Awards avec quatre récompenses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Culturoscope :: Le Concret :: Autres (concret)-
Sauter vers: